Comment j’a vécu 3 mois sans frigo / Partie 2

Suite du 1er article sur COMMENT VIVRE SANS FRIGO où je vous racontais littéralement ma vie.

Voici ici bas plusieurs méthodes pour palier à cet objet qui, malgré le fait qu’il n’existe que depuis cent ans, fait parti intégrante aujourd’hui du quotidien de chaque personne (99,6% des français!).

  • METHODES:

Alors il y a plusieurs méthodes :

La méthode « VERIFIEE » : nommée « frigo du désert » : il s’agit d’une technique initialement conçue pour économiser les ressources en Afrique où les conditions sont précaires. Le système est celui du système de l’évaporation par l’eau apportée aux aliments.

Ca parait savant comme ça mais ce n’est pas très compliqué. Les aliments sont placés dans un pot d’argile, lui même placé dans un pot plus grand. Entre les 2 pots, on place du sable que l’on arrosera 2 fois par jour, le tout est recouvert d’un linge humide. L’évaporation d’eau permet le refroidissement du pot interne : via le principe de la thermodynamique.

HONNETEMENT, j’ai eu la flemme donc je ne l’ai pas fait. Mais plus tard, de façon plus pérenne, pourquoi pas !


 

  • La mienne ?

Pas de frigo du désert mais .. MON REBORD DE FENETRE PARDI ! Cette technique ne fonctionne pas toute l’année, mais on était en hiver à l’époque donc ça allait ! Le thermostat oscillait entre 2 et 10 degrés, donc mes légumes étaient ravis ! Le yaourt de soja un peu moins. La pâte à crèpes pas du tout ! Disons qu’il valait mieux que je mange sous 48H pour une qualité optimum 😉

BLAGUE A PART

En dehors de la fenêtre, voici quelques conseils pour conserver vos aliments : 

Le beurre : De nos jours, il est presque impossible d’imaginer que le beurre puisse être conservé ailleurs qu’au réfrigérateur. Pourtant les bretons ont un secret qui conserve et préserve sa saveur : le beurrier à eau ! Le procédé est simple, on place le beurre bien tassé au fond du contenant/couvercle et on l’immerge dans le contenant d’eau fraîche (l’eau salée serait encore plus efficace) et on change l’eau tous les trois jours. Le beurre se conserve ainsi pendant environ 10 jours sans rancir et il sera bien plus facile à tartiner le matin.

Le fromage : inutile de le conserver au frais. Le fromage enveloppé dans un papier et une cloche sur un plateau feront amplement l’affaire 🙂 De toute façon il ne fait souvent pas long feu en dehors de notre estomac (je parle pour moi en tout cas 😉 )

Les légumes verts : les fanes dans l’eau pour les radis & les poireaux/oignons nouveaux : les racines dans l’eau ! La salade ? Un linge en lin humide peut faire des miracles !

Les carottes : dans le sable / les pommes et poires : en cagette, avec du papier journal.

Fruits : qui ont tendance à pourrir : une astuce de grand-mère pour les conserver plus longtemps est de leur faire prendre un bain d’eau vinaigrée. De retour de vos courses, rincez vos fruits à l’eau dans laquelle vous aurez ajouté un peu de vinaigre blanc. Ce produit magique permettra d’éliminer les bactéries et va limiter le pourrissement de votre fruit pour une conservation plus longue.

 

@oliviercochard

 

Petits conseils savamment testés :

  • Ne surtout pas placer vos courses dans des sacs en vrac sur votre rebord de fenêtre : CA PEUT TOMBER haha ! (#lesvraissavent)
  • Vous lavez vos légumes dès que vous rentrez de chez le primeur ? Mauvaise idée ! Il est préférable de conserver la terre ou le sable qui l’entoure car cela forme une couche protectrice qui aidera à conserver vos légumes plus longtemps. Vous pourrez en revanche leur donner un bon nettoyage juste avant de les cuisiner.
  • L’ail, les oignons, le gingembre.. se conservent très bien la tête en l’air ou dans un panier à trou pendu dans la cuisine.
  • Sachez que certains fruits, comme les pommes et les bananes, dégagent du gaz éthylène qui accélère le vieillissement des fruits et des fleurs. Pour éviter que vos fruits et légumes arrivent à maturation trop rapidement, il est donc préférable d’éloigner ces variétés du reste de votre corbeille de fruit. Il en est de même pour les légumes : éviter de stocker ensemble pommes de terre, pomme & oignons par exemple.
  • PRENDRE LE TEMPS DE CUISINER 🙂 Tout le monde peut y arriver, vous n’avez pas d’excuses 😉
  • J’ai trouvé ces idées de la designer coréenne Jihyun Ryou géniales ! j’aimerai bien les mettre en place dans ma cuisine.

 

  • MAIS ALORS … ? POURQUOI J AI RACHETE  UN FRIGO ?!!!

Bien que selon moi, la contrainte peut favoriser la créativité, j’ai fini par racheter un petit frigo, à la hauteur de mes besoins.

Principalement car j’ai toujours pleins d’idées en tête (désolée hein 😉 ) et vu que je ne travaille plus de chez moi.. je n’ai pas le temps de les concrétiser quand j’achète les aliments pour créer de nouvelles recettes. Plusieurs fois j’étais à la limite de devoir les jeter..  donc mon nouveau (tiny tiny tiny) frigo m’aide à gagner quelques jours en plus ! 😉

PS : merci à celui qui m’a aidé à le transporter depuis le magasin à chez moi sur son skate ! 🙂

 

  • PROCHAIN TEST ? LE COMPOSTE ! ENFIN ! j’en ai reçu un de la marque « ECOVI », j’ai hâte de m’y mettre !

J’espère que cet article vous a plu et motivé à (du moins) essayer la slow life sans frigo 😉

Comment j’ai vécu sans frigo pendant 3 mois / Partie 1

  • CHANGEMENT ET ECOLOGIE

J’ai déménagé début janvier, dans un nouvel appartement où la cuisine est.. comment dire.. plus..  « traditionnelle » ?

Hé oui,  fini ma cuisine ouverte avec giga plan de travail en bois sur tréteaux, cagettes en guise d’étagères et grand frigo à moitié dans le salon.. ! J’ai dorénavant une « cuisine de mamie », avec placards muraux en bois vintage, plateaux tournants intégrés aux placards bas et double évier en vieille céramique blanche adorable contre la fenêtre.

Seulement voilà, plus de place pour mon grand frigo rouge ! Celui qui a trouvé l’appartement PARFAIT n’existe pas.. ! Du coup, je l’ai cédé et ai décidé de ne pas en racheter ! Un mélange de flemme mué en envie de tester la vie sans frigidaire !

C’est un mode de vie « slow » que de plus en plus de personnes testent, qui mène à plus de simplicité et plus respectueux de la planète. Plus respectueux car consommant moins d’énergie et réduisant les déchets. Un petit geste quoi 🙂 Car je pense que c’est comme ça qu’on peut aider à sauver la planète ! En faisant, à son échelle, pleins d’actions un peu contraignantes pour nous mais qui, à force d’habitude, deviennent normales et surtout , LE PLUS IMPORTANT, aident à prendre soin de notre planète.

Le 21 janvier, j’étais enfin livrée à moi même, les clés dans une main, pas encore d’électricité, quelques bougies allumées, mon lit moelleux installé & un vieux sac picard réfrigéré dans l’autre main, avec quelques restes de mon ancien appartement à l’intérieur : pot de ghee (beurre clarifié indien) maison, pesto vert, des carottes et une bouteille de kéfir. J’étais bien décidé à ce que mon « ancienne maison » soit exactement pareil que la nouvelle : fraîche même sans frigo !

 

 

  • ALIMENTATION & CHANGEMENT

Je suis végétarienne, et je pense que ça m’a aidé dans cette histoire de « non frigo »; Car la viande, le poisson, le beurre et le lait périment très vite s’ils ne sont pas conservés à une température bien froide ! Ainsi si vous souhaitez tenter l’expérience mais consommer de la viande, il faudra faire vos courses au jour le jour !

Voici ce que je mange : oeufs, laitages de soja, légumes, fruits, légumes secs, conserves (soupes, pois chiche et lentilles cuisinés quand j’ai pas le temps), oléagineux, pains, farines..

Sans frigo, le plus compliqué c’est la conservation des légumes et des produits frais. Le reste, pain, oeufs, légumes secs etc ça ne demande rien de particulier.

Je vous explique comment conserver tout ça la semaine prochaine dans un autre article « partie 2 » 😉

 

Ohlala !

@cocoegia

T’es prêt ? Je te raconte ma vie dans cet article ! Si tu t’attendais à une recette rose et pimpante, passe ton chemin !

Une légère culpabilité s’empare de moi. 10 mois sans poster !? Ca fait pas un peu beaucoup ? Ca ne nous exclut pas automatiquement du monde du blog ? non ? OUF !

Mais bon, il parait que j’ai une bonne raison ..J’ai ouvert un salon de thé.

Je suis officiellement commercante depuis début 2019 ! Commerçante ?! hé ouais, dorénavant  je fais partie de la team des boulangers, restaurateurs, fleuristes, bijoutiers, coiffeurs de la Croix Rousse.. la vie nous reserve plein de suprises 😉 Cette création d’entreprise m’a pris beaucoup de temps, mais qu’est-ce que j’ai aimé ça! Chaque étape a été un challenge délicieux.

Comptoir sauvage, crée avec Justine, est donc un coffeeshop chaleureux et simple où on peut venir prendre le gouter ou bruncher, bio, végétarien, (sans gluten ni lactose). On y organise aussi des ateliers avec pleins de personnes passionnées par le bien-être, le développement personnel, l’éco-responsabilité, le monde du végétal et du DIY en général. On a aussi une partie agence où on continue le traiteur, le stylisme et le conseil culinaire pour les marques et restaurants.

@cocoegia

Bref on a ouvert il y a un peu plus de 4 mois, on se réinvente chaque semaine, on se remet en question chaque jours et on savoure chaque minute. enfin, on essaie !

J’ai mis très longtemps à voir ce bout de chemin parcouru comme un bel accomplissement, depuis la création de octavieandthefoodies il y a 5 ans à aujourd’hui.  J’ai du mal à ressentir ce sentiment de fierté qui devrait émaner de mon coeur à chaque fois que je passe la porte du coffee shop, peut être par manque de confiance, de maturité ou par excès de perfectionnisme. Pourtant,  je suis reconnaissante envers toutes les personnes qui m’ont soutenues et j’essaie de gagner confiance en moi en me rendant compte que Comptoir Sauvage plaît, attire, réjouit, régale et réconforte.

Ca change du travail de freelance ! Si ça vous intéresse je vous ferai un article sur les étapes de la création à aujourd’hui et ma vie de tous les jours au coffee ! Si ça vous dit, commentez cet article 😉

Mais quand même, ça m’a manqué de ne pas poster de recettes, de ne pas chercher de nouvelles idées pour cuisiner sain et coloré 🙂 Je suis heureuse d’annoncer que je reviens !!! Et avec une nouvelle sorte de rubrique : je vais tester des choses green & cool et vais vous en parler ! Rendez-vous au prochain article 😉

 

@cocoegia

Pancakes moelleux / sans gluten – lactose ni sucre.

IMG_20171219_102259_541

Dur dur de faire des pancakes sans gluten qui soient moelleux à souhait !

Un matin une envie de pancakes se fit sentir & je mis tout en oeuvre pour y arriver!

J’avais quelques ingrédients sous la main, et il s’avéra que ce fut la meilleure recette de pancakes sans gluglu que j’ai mangé ! Evidemment la première fois je n’ai pas noté la recette.

Mais j’ai récidivé cette semaine et voici la recette 🙂

Pour une belle assiette de pancakes :

  • 1 demi banane
  • 2 cuillères à soupe de purée de cacahuètes
  • 5 cuillères à soupe de lait végétal (ou d’eau)
  • 1 oeuf
  • 2 cuillères à soupe de farine de pois chiche
  • 1 cuillère à café de levure sans gluten

Mélangez tous les ingrédients en évitant les grumeaux.

Chauffer votre poêle très chaud puis verser de la pâte. Quand des bulles se forment sur le pancakes ça veut dire qu’il faut le retourner 🙂 30 secondes sur l’autre côté et c’est prêt !

 

Dégustez avec des fruits frais, une larme de sirop d’érable ou d’agave, ou même de la chantilly de coco, ou du chocolat fondu ..

A très vite !

PS: désolée pour la photo, c’était lors d’un matin pressé, mais je voulais vraiment trop vous partager la recette 😀

CUISINE EVENEMENTIELLE

OCTAVIE & THE FOODIES SE CHARGE DE LA CUISINE

( Chef a domicile – traiteur – chef..)

MAIS PEUT ÉGALEMENT S’OCCUPER DE LA SCÉNOGRAPHIE ET DU SERVICE POUR VOTRE ENTREPRISE OU VOTRE FÊTE PRIVÉE.

Lyon & ses environs.

**********

Toute la cuisine d’Octavie est basée sur le respect des saisons, bio & sans gluten. Généralement végétarien. Option vegan.

NOUS PROPOSONS DES PRESTATIONS SUR MESURE

PRIX & MENU SUR DEMANDE.

   ******************************

Sur ce blog vous découvrirez des recettes simples mais colorées, et des inspirations comme le cru, vegan, sans gluten …

Essayons d’avoir une consommation responsable et mangez aussi naturel que possible, afin d’en conserver beauté et force au maximum.

Ici vous pouvez me contacter si vous avez des questions,  envie d’un devis, de collaborations, de rencontres etc ! 

 

 

 

Eau florale : hibiscus – framboises – basilic.

Une recette rafraîchissante toute en simplicité, pour profiter jusqu’au dernier rayon de soleil de la flore de l’été.
Les dernières framboises bien sucrées, le basilic à son apogée, l’hibiscus, toujours fidèle au poste, avec sa couleur sublime.

3

Cette eau mêle douceur de l’été & préparation santé pour la rentrée grâce aux propriétés de l’hibiscus, qui sous ses airs de jolie fleur rouge cache mille vertus.

L’hibiscus est antibactérien, anti-inflammatoire et antalgique. Bourré d’antioxydants, il est diurétique et soulage les douleurs menstruelles, on dit qu’il est  « cholagogue ». Selon des études, l’hibiscus aiderait à lutter contre l’hyper tension & le cholestérol. Bref, c’est une fleur à essayer !

Ajoutez des framboises  (fruits les plus « minéraux » qui existent (magnésium – calcium – fer) & du basilic, antioxydant & roi végétal des vitamines K et vous aurez le combo parfait pour une boisson fraîche & colorée !

1bisbis

Pour 4 personnes :

  • 1 L d’eau filtrée ou minérale
  • 2 casoupe de fleur d’hibiscus séchées ( au rayon thés)
  • 10 feuilles de basilic frais
  • Une quinzaine de framboises
  • 2 cacafé de sirop d’agave
  • Quelques fleurs de bourrache

Dans une joli récipient versez l’eau & les fleurs d’hibiscus. Ajoutez le bacilic, touillez et laissez au frais pour 45 minutes. Quand l’eau est bien colorée, retirez consciencieusement les fleurs & remplacez les par les framboises. Replacez au frigo pour 30 minutes. Les framboises vont libérer leurs arômes.

A l’heure de servir, délayez le sirop d’agave en touillant quelques secondes, parsemez de fleurs de bourrache & désaltérez vous ! ❤

2

Idées de sandwiches végétariens.

Courgette crue, oignon rose fondant au sirop d’agave, comté & curcuma.

Caviar d’aubergine, chèvre, roquette & noisettes.

P1030980bis

Voici deux idées de sandwiches pour l’été, pour changer des traditionnels jambon-beurre ou thon-crudités & varier les plaisirs !

L’été est la saison des picnics & il n’y a rien de mieux que de bons sandwiches originaux garnis de bons produits frais harmonieusement assemblés par vos soins !

Mon premier est un sandwich monochrome jaune, grâce à la moutarde, au comté, à la courgette jaune & au curcuma. L’oignon transparent rosé offrant une touche de fraîcheur.

Mon deuxième est un sandwich étonnant, au caviar d’aubergine doux comme l’amour, à la roquette piquante comme l’herbe sous les fesses, au chèvre, & aux noisettes croquantes sous la dent comme les vacances !

P1040043bis

P1040045bisbis

Recette pour sandwich courgette – comté – oignon rôti & curcuma :

Ingrédients pour 2 personnes :

Budget pour 2 sandwiches : 3,20 euros.

  • 1 belle baguette de tradition
  • 1 petite courgette jaune
  • 2 oignons roses moyens
  • 100g de comté jurassien
  • 4 cac de moutarde de Dijon
  • 2 cac de sirop d’agave
  • 3 pincées de curcuma

Faîtes des lamelles de comté et de courgettes. Coupez en 4 rondelles chacun de vos oignons.

Dans une poêle chaude légèrement huilée déposez vos morceaux d’oignons délicatement afin de ne pas briser les ronds. Badigeonnez les de sirop d’agave et laissez les rôtir 5 minutes en retournant à mi cuisson. Salez, poivrez.

Tartinez vos demies traditions de moutarde, puis superposez lamelles de courgette et de comté. Terminez avec les rondelles d’oignon puis saupoudrez de curcuma.

Emballez dans du papier aluminium si vous prévoyez de l’emporter. L’aluminium conservera très bien l’oignon confit.

P1030972bis

Recette pour sandwich aubergine – roquette – chèvre & noisettes :

Ingrédients pour 2 personnes :

Budget pour 2 sandwiches : 4 euros.

  • 1 belle baguette de tradition
  • 2 aubergines
  • 1 bûche de chèvre
  • 4 poignées de roquette
  • quelques noisettes
  • huile d’olive, sel, poivre.

Le caviar d’aubergine :

Allumez votre four thermostat 8 (200°). Lavez puis coupez vos aubergines en deux et badigeonnez leur faces charnues d’huile, sel & poivre. Sur une plaque de four avec papier cuisson, enfournez les aubergines (face chair en l’air) pour 35 minutes dans la partie haute du four.

A la fin de la cuisson vous devez pouvoir creuser à la petite cuillère dans l’aubergine comme dans du beurre. Récupérez la chair, puis mixez la finement avec du sel & du poivre. Simplement.

Noisettes torréfiées : dans une poêle chaude jetez vos noisettes, et laissez les se torréfier quelques minutes. Quand vous sentez qu’elles brunissent & que leurs arômes se développent puissamment, c’est que c’est bon !

Assemblage : Tartinez chaque demie tradition de caviar d’aubergine, disposez des tranches de chèvre (5 par sandwich), de la roquette de façon généreuse puis saupoudrez de noisettes torréfiées.

PASSEZ UN BEL ETE !