Cake aux pommes – amandes & épices chaï (lactose & gluten free)

IMG_20180325_165809 (1)

On a tous des recettes de familles qui nous tiennent à coeur.

Une chose que j’adore ? Prendre cette recette de mon arrière grand mère et lui redonner une nouvelle vie en l’adaptant au sans gluten !

Ici j’ai purement remplacé la farine de blé par de la farine de riz complet et un peu de fécule (pomme de terre ou maïs comme vous voudrez).

Quant au nom, effectivement la recette initiale vous l’aurez deviné ne mentionnait pas le « chaï » mais je l’ai rajouté, par amour de ces épices et de ce mot qui fait voyager.

Ce cake, emballé dans un chiffon, reste moelleux pendant des jours !

Je vous transmet la recette avec amour, j’espère qu’elle vous plaira, n’hésitez pas à me partager vos commentaires 🙂

Beau week-end à vous !

DSC_0032 (1)

 

POUR UN GRAND MOULE A CAKE :

  • 3 oeufs
  • 220g de sucre blond
  • 445g de farine de riz
  • 3 sachets de levure
  • 30g de fécule
  • 1 demi cuillère à café de sel
  • 150g de poudre d’amande
  • 60cl de lait
  • 25cl d’huile d’olive
  • 3 pommes
  • 1 cuillère à soupe de 4 épices (cannelle gingembre girofle cardamome)
  • topping: graines de courge, sarrasin, tournesol..

Allumez votre four à 175 degrés. Chaleur tournante de préférence.

Dans un grand saladier blanchissez oeufs & sucre.

Ajoutez farine, poudre, fécule, levure, épices et sel. Mélangez en évitant les grumeaux.

Coupez les pommes en dés et incorporez les à la pâte.

Versez dans le moule préalablement tapissé de papier cuisson. Décorez de petites graines en tout genre ou même de granola !

Enfournez le cake pour 35min environ : la pointe de votre couteau doit être sèche ! Cette indication de grand mère est indémodable 😉

 

DSC_0035 (2)

Blondie coco – cacahuètes – vegan & sans gluten

 

LE BLONDIE VOUS CONNAISSEZ ?

C’est une recette américaine, une sorte de gâteau très gourmand, comme un brownie sans chocolat, avec du sucre blond. Blondie quoi.

J’adore, mais c’est très sucré ! J’ai donc essayé une recette sans sucre blond et j’ai rajouté quelques pépites de chocolat !

Cette recette est vegan, sans gluten & donc sans sucre blond. J’ai mis du sirop d’agave, mais vous pouvez aussi bien mettre du sirop d’érable. Le gâteau sera un peu plus calorique c’est tout. 🙂

 

P1050940

 

Pour la recette c’est très simple :

Pour un moule de 20cm/20cm

  • 500g de farine de riz
  • 2 cuillères à café de levure
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1/2 verre à moutarde de purée de cacahuètes
  • 100g d’huile de coco fondue
  • 100g de sirop d’agave
  • 200g de lait d’amande
  • 1 verre de pépites de chocolat

Sauce chocolat pour le milieu:

  • 1 verre de purée de cacahuètes
  • 4 cuillères à soupe de cacao cru
  • 5 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 4 cuillères à soupe de sirop d’agave

Mélanger tous les ingrédients.

Pour la sauce chocolat du milieu : tout bien mélanger.

Dans un moule garni de papier cuisson, déposer la moitié du gâteau. Etaler ensuite la sauce chocolat. Puis mettre le reste de gâteau et bien étaler.

Ajouter un peu de sésame et de noix de coco !

ENFOURNER pour 10 minutes à 170°C !

Le gâteau se conserve super longtemps ! 🙂

P1050939 (1)

 

Banana bread chocolat – marron & noisettes

banana de haut 2banane de haut

 

En janvier, on a beau parler detox et bonnes résolutions, il peut arriver qu’on subisse un petit coup de fatigue, et dans ces moments là, le meilleur remède c’est un gâteau. Moelleux & régressif. Si si je te jure.

Le banana bread j’adore, mais il me fallait un truc encore plus fat gourmand.

Et là, dans mon placard, je suis tombée sur un pot de crème de marron. #ETOILESdanslesYEUX ! Tu sais, le gros pot Clément Faugier, que tu trouvais chez tes grands parents quand tu étais petit.. le pot si gros qu’il fallait un ouvre boîte pour l’ouvrir.

Bon perso je ne suis pas très fan des conserves habituellement, donc je me suis vite rendue compte que je n’avais pas d’ouvre-boîte ! MALHEUR ! Vous m’auriez vue… à 23 heures, en pyjama, armée d’un couteau, à essayer d’ouvrir, comme un petit ourson, mon pot de miel crème de marron !

Une fois ouvert & la moitié du pot mangée, je me suis mise à imaginer la recette. 😉

Accompagné de farine de noisettes,  de pépites de chocolat, sans lait ni gluten pour une meilleur digestion, ce petit gâteau promettait d’être merveilleux.

de face.jpg

Pour un cake :

  • 70g de farine de riz semi complète
  • 50g de fécule de maïs
  • 100g de farine de noisettes (à défaut : de la poudre d’amande)
  • 80g de sucre cassonade
  • 1 sachet de levure sans gluten
  • 2 bananes mures à écraser en purée
  • 70g d’huile de coco à température ambiante
  • 3 cas de lait végétal (riz, amande..)
  • 1 oeuf
  • 100g de pépites de chocolat noir
  • 500g de crème de marron ( à diviser en 2)

banana haut 3

Préchauffer le four à 175 degrés.

Mélanger tous les ingrédients (avec seulement 250g de crème de marron) jusqu’à obtenir une texture lisse.

Dans un moule à cake tapissé de papier sulfurisé, enfourner pendant 40minutes, jusqu’à ce que la lame d’un couteau planté dedans soit sèche. Surtout ne pas excéder la cuisson.

 

Recouvrir du reste de crème de marron comme un glaçage, avec quelques graines, noisettes.. 🙂

Excellent au petit déjeuner pour une matinée énergique, ou au goûter, avec un thé, bien au chaud ❤

 

Gâteau chocolat / patate douce

image

Toujours en quête du gateau au chocolat parfait, j’ai testé il y a quelques jours le gâteau au chocolat et à la patate douce, car l’humidité et le moelleux qu’offre ce légume m’intriguaient. 
Je partage aujourd’hui ma recette, car cette idée me plaît bien.
Je l’ai voulu sans sucre en poudre, ni gluten & ni beurre, pour qu’en ces lendemains de fêtes personne ne culpabilise d’être gourmet. Et puis ça fait du bien de changer et de découvrir de nouveaux ingrédients de remplacement 😊

image

Voici donc la recette. Pour un petit moule.

Dégusté à chaud il sera moelleux et coulant au milieu & le lendemain il sera mousseux & fondant. Le pied.

image

Ingrédients :
▪ 2 patates douces moyennes
▪ 1/4 de tasse de miel de fleur (liquide de préférence, par défaut, faites le fondre avec le chocolat)
▪ 1 cac d’Huile de coco
▪ 120g de chocolat noir dessert
▪ 3 oeufs
▪ 1 cas de farine de riz
▪ 1 cac de bicarbonate de soude
▪ 1/3 tasse de cacao en poudre non sucré

Allumez votre four à 180 degrés.
Coupez en 2 vos patates et placez les au four, faces oranges sur une plaque avec papier sulfurisé, environ 30min, jusqu’à ce que la lame d’un couteau y pénetre aisément.
Une fois cette étape réalisée, ôtez la peau & mixez très finement.
Baissez le four à 170 degrés.
Laissez refroidir.
Pendant ce temps, faites fondre au bain marie le chocolat noir & l’huile de coco. Une fois le tout bien fondu, ajoutez tous les autres ingrédients puis la purée de patate douce.
Mélangez bien afin d’obtenir un mélange lisse & onctueux.
Chemisez un moule d’environ 15/20cm de diamètre à l’aide de beurre & de papier cuisson.

Versez l’appareil & mettez à cuire environ 30min.

Pour savoir si le gâteau est prêt: la lame de votre couteau doit ressortir humide, avec quelques résidus de chocolat moelleux. Elle ne doit pas être déjà sèche !

Dégustez aussitôt pour un effet coulant ou frais, pour une texture moussue et fondante.

Pour ceux qui aiment tester de nouvelles associations, vous ne serez pas déçus 😊

BELLE ANNEE A VOUS ! ⭐

image

Muffins vin blanc & poires.

2

En ce début d’automne, on a envie de douceurs régressives.

Un muffin moelleux, léger, sucré et parfumé fera parfaitement l’affaire. L’idée du vin blanc paraît osée de prime abord, mais quand vous l’aurez goûté, vous comprendrez. Je ne sais pas pourquoi j’ai tant attendu pour vous parler de cette pâtisserie, car franchement sans me vanter, c’est une tuerie. J’avais découvert cette idée chez une amie, il y a longtemps. Il est temps de la partager ici avec vous.

Les poires s’associent joliment au vin blanc, doux & sucré.

3

Temps de préparation :20 minutes + cuisson : 10 min.

Ingrédients pour environ 20 muffins ou un gros gâteau:

  • 3 verres de farine de blé T65 à 80
  • 1 + 3/4 de verre de sucre blond
  • 1 paquet de levure chimique
  • 1 verre d’huile (olive, ou colza, tournesol.. vous pouvez faire des mélanges!)
  • 1 verre de vin blanc (pour apéritif ou dessert, moi j’ai pris du Jurançon doux et fruité 2012 AOC)
  • 5 oeufs
  • 2 poires (conférences) (+ un peu de jus de citron)

Préchauffez votre four thermostat 6 : 180°C.

Taillez en brunoise (mini cubes) les poires, et faîtes avec les longueurs du milieu de petits bâtonnets (voir sur la photo).

Versez dans un saladier la farine tamisée avec la levure, une pincée de sel & le sucre. Mélangez.

Versez l’huile et le vin ainsi que les 5 JAUNES d’oeufs. Mélangez le tout pour obtenir une pâte.

Enfin, battez les blancs en neiges et ajoutez les à la préparation, voluptueusement, jusqu’à dissoudre les petits points blancs.

Dans chaque caissette à muffins, disposez  au fond quelques dés de poires puis versez la préparation jusqu’au rebord du moule.

Enfournez pendant 10 minutes. Au bout de 3 minutes, déposez 1 ou 2 bâtonnets en haut des muffins.

Vous pouvez aussi le faire en gros gâteau, dans ce cas prévoyez un grand moule, car il y a beaucoup d’appareil et le gâteau gonfle. Le temps de cuisson sera d’environ 45/50min.

Quelques graines de grenades pour le côté fraîcheur avant de servir.

6 4

Raw cake à la betterave.

1bis

Depuis cet été je teste un nouveau genre de gâteau, le raw cake ou le gâteau cru. Un gâteau sans cuisson, auquel j’ai décidé qu’il n’y aurait ni lactose,  ni mauvais sucre (saccharose glucose), oeuf, farine, gluten, bref on pourrait se demander comment ce gâteau fait pour exister !

Eh bien mes amis c’est grâce à la noix de cajou & à l’huile végétale de coco !

L’huile de noix de coco est une huile légèrement parfumée, très riche en acide laurique (50%), cet acide gras présent dans le lait maternel ! Ainsi cette huile est un puissant antifongique, antibactérien, et antilevure naturel. De plus, c’est un acide gras, certes, mais aux chaines de carbones courtes donc un acide gras qui se digère très bien, qui n’est pas stocké mais au contraire constitue une énergie disponible immédiatement.

Cette huile est solide à température ambiante mais après avoir été liquéfiée et incorporée à une préparation culinaire elle se rigidifie et permet aux gâteaux d’avoir une tenue impeccable, sans avoir recours à de la farine, de la gélatine ou de l’agar agar, tous ces ingrédients où il faut monter fortement en température pour obtenir un résultat similaire. (Elle fait aussi des miracles sur les cheveux.. mais c’est un autre sujet ! ).

Le mouvement « RAW FOOD » ? C’est un moyen de garder au maximum les propriétés nutritionnelles et bienfaitrices des ingrédients utilisés. Car quand on cuit un aliment à plus de 45°C celui ci perd presque tous ses enzymes naturels qui nous apportaient les vitamines nécessaires à notre journée. En fait on perd les meilleures propriétés des fruits et légumes en les mangeant cuits.

Mangez sauvage, sublimez les produits.

Je ne suis pas une crudivore invétérée, mais je trouve qu’il est nécessaire de manger des aliments crus, pour préserver toutes ces belles vitamines et aussi pour renforcer notre tube digestif, car plus on mange cuit, plus le tube digestif se fait à l’idée qu’il n’a pas beaucoup de travail à fournir pour digérer la nourriture, alors il deviendra faible et on aura plus d’acidité, de risques de brûlure et moins on transformera en énergie ce que l’on mange… et alors on stockera dans les poignets d’amour … voilà voilà !

Bref, n’hésitez pas à sous cuire vos légumes avec vos féculents par exemple, ou à mettre des légumes crus dans vos grandes salades 🙂

Enfin, un petit mot sur la noix de cajou, une des oléagineuse les plus répandues sur la planète ! Très riche en minéraux, cuivre et magnésium, cette noix ne contient pas de « mauvais » cholestérol malgré une teneur en graisse. Les graisses de la noix de cajou sont des graisses oléiques (comme l’huile d’olive) et sont considérées comme de bonnes graisses, car monoinsaturées  (oméga 9) donc ce gâteau n’est pas « gras », vous pouvez en manger sans culpabiliser hihi et même améliorer votre « bon » cholestérol, baisser votre sensibilité à l’insuline et à l’hypertension.

1

Voici la recette, lentement élaborée par mes soins ❤

Ingrédients :

  • 1 mug de figues sèches
  • 1/2 mug d’amandes
  • 2 mug de noix de cajoux
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 2 cuillères à soupe de sirop d’agave
  • 5 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 2 betteraves cuites lentement à l’eau

Vous avez besoin : d’un mixeur ! Le plus performant possible & un cercle à pâtisserie sans fond.

LA VEILLE AU SOIR : faîtes tremper dans un saladier rempli d’eau vos noix de cajou et dans un autre bol vos amandes.      

POURQUOI ? Les oléagineux (plantes qui contiennent des fruits ou graines riches en matières grasses, comme les amandes, les noix, les graines de tournesol…) contiennent un inhibiteur d’enzyme qui empêche leur bonne digestion. Lorsqu’on les fait tremper, le processus de germination commence et ce problème disparaît lorsque ce processus est enclenché. Il augmente aussi la quantité de vitamines présentes dans le fruit et le pouvoir d’assimilation des minéraux (magnésium, potassium, calcium, fer, zinc, etc.).

  1. Le lendemain, rincez & mixez finement vos amandes avec les figues. Il faut obtenir une boule de pâte, qui constituera votre base. Étalez là à la main au fond de votre cercle, de façon uniforme. Réservez au frigo.
  2. Dans votre mixeur, placez les noix de cajou (rincées), les betteraves coupées en morceaux et tous les autres ingrédients. Mixez longuement, afin d’obtenir une pâte très fine.
  3. Garnissez votre moule et laissez au frais pendant 2h30 MINIMUM. Le gâteau sera meilleur le lendemain (comme tous les gâteaux généralement je trouve.).
  4. Vous pouvez décorer avec des copeaux de noix de coco.

3

Cake Spiruline / sérac / mimolette / maïs & graines de chia 

vue de haut 1

La semaine quand je n’ai pas le temps de rentrer chez moi, je me prépare une salade composée ou un cake salé que j’accompagne de salade verte ou de mâche etc. L’occasion pour moi de tester de nouvelles associations de saveurs et de textures.


Cette semaine, je partage avec vous une de mes recettes devenue recette fétiche car pleine de couleurs, de goûts & super bonne pour la santé car comme vous l’aurez lu, c’est un cake à la spiruline que je vous présente !

La spiruline ? C’est une « micro algue », très très riche en fer, protéines (source n°1 selon l’OMS) et béta carotène (30x plus que la carotte !), elle fait partie de la famille des « SUPER ALIMENTS » et comme elle est une source de protéine végétale très importante, cette algue est un facteur essentiel pour combattre la mal/sous-nutrition dans le monde et convient aussi aux sportifs en quête de protéines naturelles.

On trouve la spiruline en magasins bio ou sur internet, sur les sites comme greenweez par exemple. Mais si vous en achetez, faîtes attention à bien la choisir, car une spiruline de mauvaise qualité sera très néfaste pour votre santé car l’algue absorbe facilement polluants et métaux. Je l’ai acheté en poudre pour une meilleure incorporation en cuisine, mais vous pouvez aussi la trouver en comprimés etc.

Ce cake est donc végétarien, mais grâce à la spiruline et ses protéines végétales, vous resterez en forme toute la journée ! Cette algue est plus riche en protéine qu’un steak de boeuf (65g de protéines pour 100g de spiruline contre environ 25g de protéine pour 100g de steak de boeuf). Saviez-vous d’ailleurs que l’autre nom de la spiruline est « l’algue steak » ?

J’associe à la spiruline de la mimolette pour son côté régressif, doux, salé et fondant qui contreront le goût à tendance acide de l’algue verte. Le sérac (sorte de féta de vache) est présent pour aussi neutraliser les effets acides.

face1

Ingrédients :

  • 3 oeufs
  • 70g de beurre fondu
  • 7 cL d’huile d’olive
  • 10 Cl de lait végétal ou de vache
  • 200g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cac de sirop d’agave (ou de miel doux)
  • 2 cas bombée de spiruline
  • 1 cas de graines de chia
  • 1 pincée de sel
  • 100g de petits pois (surgelés décongelés ou frais)
  • 140g de maïs égouttés
  • 150g de dès mimolette 
  • 50g de sérac (feta jurasienne) ou ricotta
  • Quelques rondelles de carottes crues pour la déco

Clarifiez les oeufs. Mélangez les jaunes avec le lait, le beurre fondu & l’huile d’olive.

Ajoutez la farine, la levure, le sel, le sirop d’agave. Mélangez. Ajoutez le maïs, les petits pois, la mimolette, le sérac.

Montez les blancs en neiges. Ajoutez délicatement les blancs à la préparation puis finissez avec la spiruline & les graines de chia. ( Pour plus d’infos sur ces petites graines, rdv dans Cet article ! )

Versez la pâte dans un moule à cake, déposez-y quelques rondelles de carottes & cuire 35/40 minutes à 180°C. En fin de cuisson, la lame du couteau doit être sèche.

Il se bonifie avec le temps.

vue de haut 2

Cookies au chocolat !

Recette pour environ 30 cookies.

Temps de préparation : 30 minutes + 1 NUIT :

Budget: 5euros.

Ingrédients et consignes :

Une plaque de chocolat dessert. J’ai pris du chocolat noir, mais des marques de chocolat dessert font aussi des chocolats au lait, praliné, blanc.. “dessert” car il se tiendra mieux lors de la phase de repos et au four.

Cassez en petits dés les morceaux de chocolat.

Dans un premier saladier qu’on appellera « sec »:

2 + 1/4 de mug de farine de riz semi complète (ou de blé pour les tolérants au gluten)
1 cuillère à café (cac) de bicarbonate
1 + 1/2 cac de maïzena
1/2 cac de sel

Dans un autre petit saladier nommé « humide »: Mélangez soigneusement:

3/4 de mug de morceaux de beurre mou
1 mug de sucre roux
1 oeuf + 1 jaune d’oeuf bio
1 cac d’extrait de vanille ou 2 si vous adorez la vanille. 

Versez l’humide dans le sec, mélangez, incorporez doucement tous les ingrédients.

Rajoutez les morceaux de chocolat réservés juste avant. Mélangez tous les ingrédients, jusqu’à ce qu’ils soient bien amalgamés entre eux. A ce stade, roulez la pâte en un long boudin d’environ 4cm de hauteur. Il sera plus facile de couper les cookies pour les mettre à cuire.

Placez au frigo avec un torchon dessus, pendant au moins une nuit. Le beurre durcira, la pâte sera moins élastique. Le repos est OBLIGATOIRE.

Le lendemain faîtes chauffer votre four à 180°. Placer une feuille de papier cuisson sur une plaque à patisserie. Et coupez vos cookies à l’aide d’un bon couteau. Espacez les bien sur la plaque à pâtisserie car ils vont un peu s’étaler. Une fois la première tournée enfournée, n’oubliez pas de remettre le boudin au frais.

ENFOURNEZ pendant 10 min.

ATTENTION :Les fours étant tous différents, la première fournée sera une sorte de test, une fois les cookies sortis du four, regardez en dessous du cookie, si c’est un peu trop brun, réduisez à 175° C ou d’une minute de temps.

Une fois sortis du four, laissez les refroidir sur une grille. Ils peuvent sembler mous, mais ils durciront au contact de l’air ambiant.

Pour plus d’efficacité et moins d’énergie consommée, pendant que vos cookies cuisent, dans une assiette préparez dors et déjà la fournée suivante, placez la au frigo pendant que les cookies cuisent. N’oubliez pas de laisser au frigo votre pâte quand vous ne vous en servez pas.

Conservation:

Les cookies se conservent dans des boîtes hermétiques, je les enveloppe aussi dans des petits tissus, ainsi je peux les garder au moins une semaine. Mais ils sont si bons qu’ils ne durent jamais bien longtemps !