Naan – dip de chou fleur, pois chiches grillés & pesto de fanes de radis.

 

3

Voici une recette facile à préparer, sur place ou à emporter, chaque petite recette est indépendante, mais tout va très bien ensemble aussi !

Les pains naan indiens sont parfaits pour remplacer le pain français si on veut un peu de dépaysement, le dip de chou fleur rôti est une alternative au houmous & les pois chiche grillés curry-masala une petite trouvaille !

Quant au pesto de fanes, il est vrai que l’idée m’est venue après avoir acheté une jolie botte de radis et m’être dit qu’il était impossible de jeter les feuilles riches en fibres, vitamines A & C comme si de rien n’était ! Ainsi voici un pesto cru, vert & fort en goût végétal.

 

Pour 8 naans, rien de plus simple : 

  • 250g de farine de blé T55
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1/2 sachet de levure de boulangerie
  • 1 cuillère à café de bicarbonate
  • 1 cuillère à soupe de sucre blond
  • 1 yaourth nature ou 1 yaourth grec
  • Un peu lait, en fonction.

Mélangez les ingrédients secs puis le yaourth et le lait, pour avoir une pâte légèrement humide mais pas collante. Boulez puis réservez sous un torchon, pendant 45 min. Une fois poussée, divisez la pâte en 8 petites boules et laissez reposer encore 30 minutes. Aplatissez alors au rouleau à pâtisserie, finement, et faîtes dorer à la poêle avec de l’huile d’olive chaque face 1 à 2 minutes. Mangez chaud de préférence.

 

Dip de chou fleur rôti : 

  • 1 petit chou fleur
  • 2 gousses d’ail dégermées & écrasées
  • beurre demi sel

Allumez votre four à 180° & faites rôtir 30/40min le chou fleur coupé en deux avec quelques morceaux de beurres dessus, sel, poivre et l’ail en dessous. Le chou est cuit lorsque votre couteau s’y enfonce facilement. Il ne reste plus qu’à mixer (avec l’ail) & assaisonner !!!

On peut y tremper les naans, mais aussi des tortillas, gressini etc !

 

2

 

Pois chiches grillés curry-masala

 

  • Pois chiches rincés & égouttés
  • sel, poivre, curry & masala

Dans votre four à 180°, faîtes griller les pois chiches saupoudrés d’épices pendant environ 15 minutes. Bien surveiller. Quand ils sont secs et colorés alors c’est prêt !

Dans une salade ou à l’apéro c’est trop bon !

 

Pesto de fanes de radis

  • Les fanes d’une botte de radis
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel & poivre

A l’aide d’un mixer plongeant mixez les fanes et l’huile, vous obtiendrez une sorte de pesto crémeux fort en goût à tartiner ou à ajouter à vos pâtes, cakes etc !

 

1

 

Potiron / Crumble Herbes fraîches-spiruline / Kale / Pesto-Coco & Parmigiano

1



Une idée de plat végétal, empli de légumes du marché, comme la courge, le chou kale délicieux, la roquette du potager & l’amour des saisons.



Le chou kale vous connaissez ? C’est une variété de chou frisé très riche en vitamines A, C & K. Donc super anti oxydant, anti coagulant (K) et en plus de ça il est peu calorique (30calories pour une tasse de chou cru) & riche en fibres.

Cru, en salade, en jus ou en accompagnement de légumes rôtis.. Ici en chips, car les chips de légumes c’est un peu FAT mais c’est trop bon. 

5

Pour le reste, potiron, roquette, spiruline (apport de protéines supérieur à la viande à poids égaux, 65 contre 25%), crumble & parmesan,  vous connaissez tout, car vous êtes des gourmands.

Ingrédients pour 4 assiettes : 

  • 500g de potiron
  • 100ml de crème de coco (conserve bio)
  • 3 branches de jolie roquette d’hiver
  • 1 grosse poignée de noisettes décortiquées
  • 2 feuilles de chou kale
  • Huile d’olive
  • 70g de beurre demi sel mou
  • 70g de farine de blé ou de riz
  • 1 cuillère à soupe de spiruline en poudre
  • Plein de tiges de coriandre ou persil
  • Morceau de parmesan pour des copeaux (à l’aide d’un économe par exemple)

VOUS AUREZ BESOIN : 

  1. D’allumez votre four à 110° chaleur statique
  2. D’emportes pièces en cercle (environ 5cm de diamètre)
  3. D’un bon couteau & de muscles pour couper la courge !!

 

2

 

 

  • Chips de Kale : Détachez les feuilles, enduisez les d’huile d’olive et légèrement de sel. Enfournez pour 10 minutes à 110 degrés. Elles ne doivent pas trop dorer mais s’assécher. Une fois sortie réservez les sur un papier absorbant. Après cuisson montez la température du four à 180°, pour le crumble.

 

 

  • Crème roquette coco : Dans une casserole faîtes chauffer la crème de coco liquide et infusez y la roquette, taillée finement. Ajoutez les noisettes concassées. Salez & poivrez avec soin. Laissez bien réduire à feu très doux jusqu’au service. 

 

 

  • Le potiron rôti & la crème coco pesto :

Réalisez à l’aide d’un emporte pièce rond des lamelles de potiron d’environ 5mm à 1cm d’épaisseur. Dans une poêle chaude & légèrement huilée faîtes rôtir gentiment vos potiRONDS. Salez, poivrez.

  • Brunoise : taillez en brunoise (cube de 2mm sur 2mm) & réservez dans un bol avec un peu de jus de citron & d’huile d’olive.

 

  • Crumble d’herbes & spiruline:

Dans un saladier mélangez le beurre mou, la farine et les tiges de kale et herbes détaillées en petits morceaux. Ajoutez la spiruline & étalez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pendant 20 minutes, jusqu’à ce que le crumble soit doré. Laissez dans le four éteint jusqu’au service.

Dressage : 

Dans la poêle toujours chaude, à feu doux, reprenez vos cercles, au fond de chaque cercle disposez un rond de courge, puis une cuillère à café de crème coco pesto, superposez à nouveau un rond de courge, de la crème.. continuez à monter cela comme un tian vertical, ou des lasagnes verticales !

Pour chaque assiette, dressez un tian de courge/coco, quelques cubes de potiron cru marinés, saupoudrez grossièrement de crumble, disposez quelques chips de kale, 2 ou 3 copeaux de parmesan en volume.

Bon appétit ❤

 

8

4

Velouté mozza-cresson dans petit pain maison !

1
2

Le cresson vous connaissez ? C’est selon moi LE légume emblématique de fin d’hiver !

C’est une plante qui pousse les pieds dans l’eau et on l’a récolte pour ses jolies feuilles vertes foncées au goût aromatique et piquant.

Les feuilles vertes du cresson annoncent la sortie de l’hiver froid et blanc et les prémisses de la renaissance de la nature, verdoyante et lumineuse..

Le cresson pousse notamment France (vu qu’il a besoin d’eau y a pas de problème de ce côté-là..)notamment dans l’Esssone, la Picardie, et la région lyonnaise.

Il est connu depuis l’Antiquité ! Chez les grecs le cresson diminuait les effets de l’ivresse, chez les romains la calvitie. Au Moyen-Age on disait que le cresson était un ingrédient incontournable des philtres d’amour. De nos jours il existe une jolie croyance populaire en Angleterre qui est qu’une jeune fille qui, le 24 mars, sème une ligne de cresson et une ligne de laitue, peut connaître le caractère de son futur mari : il sera doux et conciliant si la laitue pousse en premier, mais si c’est le cresson, il sera exigeant et parfois violent.

Le cresson est -en plus d’être joli garçon- très bon pour la santé, il est très riche en pro-vitamines A et C et aussi en calcium. Ce « légume-feuille » est une vraie source d’anti-oxydants et d’éléments anti-cancer.

3

De nos jours le cresson est la star des veloutés colorés de fin d’hiver et on peut aussi le déguster en salade à l’italienne, avec du vinaigre balsamique, de l’huile d’olive, de la mozzarella et des baies roses.

J’ai choisi de le préparer en velouté car cela sera probablement le dernier de l’hiver ! Les beaux jours approchent et les soupes glacées aussi ! Ainsi, il fallait le célébrer.

4
5

Vous allez me dire ? Pourquoi dans des pains ?!

Eh bien figurez vous que lors d’un voyage à Prague en amoureux, nous avions diné dans un charmant restaurant où nous avions dégusté une spécialité tchèquo-polonaise : un zürek ! On avait adoré l’idée ! C’est en fait une sorte de soupe fermentée servie dans une boule de pain au cumin comme guise de bol. E-PA-TANT ! Ce n’est pas si farfelu comme idée mais il fallait y penser.

Ainsi je rêvais de vous la faire partager ! Mais mon blog n’a que quelques mois et l’hiver est passé si vite que je n’ai pas eu le temps de concocter et de faire un article sur cette spécialité méconnue des occidentaux. L’hiver prochain c’est promis !

6
7

Cependant, trouvant cette idée génialissime je n’ai pas résisté et me voilà avec une recette d’inspiration pragote : un velouté de cresson dans une petite boule de pain au levain fabriquée par mon bien-aimé ! Nous avions goûté cette soupe ensemble, et maintenant cet amoureux passionné boulanger autodidacte m’aide à la réaliser pour vous ! L’histoire continue !

8

INGREDIENTS pour 2 petits pains de 300g :

  • 275g de farine de froment type 80 dîte bise
  • 150g de levain liquide naturel (si vous ne savez pas comment en faire demandez-en à un bon vrai boulanger !)
  • 175g d’eau TIEDE
  • 8,5g de sel de guérande

Bien sûr si vous ne vous sentez pas de faire ces pains vous pouvez aussi commander à votre boulanger deux toutes petites boules de pain de campagne !

INGREDIENTS pour le velouté de cresson:

  • 1 grosse botte de cresson frais
  • 1 boule de mozzarella coupée en petits morceaux
  • 1 pomme de terre en morceaux
  • 1 oignon rose émincé
  • 75cl d’eau filtrée.
  • Huile d’olive, sel, poivre.
  • Graines de courge et amandes effilées pour la déco !
9

Consignes :

LE PAIN:

Mélangez sel et eau. Chauffez l’eau à environ 35 degré : le sel doit se dissoudre.

Faîtes un puit avec la farine dans un bac. Y verser le levain.

Ajoutez l’eau et diluez le levain.

Une fois dilué le levain, incorporez la farine par le bas en profondeur.

Une fois la pâte obtenue, pétrissez jusqu’à obtenir une pâte bien élastique et un beau réseau.

Laissez poser 30 min et faîtes un rabat. Cela 2 à 3 fois.

Puis découpez en 2 pâtons et façonnez en boulant.

Laissez pousser dans des bols en terre ou en osier recouverts de torchon de lin ou de coton. Température ambiante environ 3-4 heures ou au frigo 6-8h voir plus.

Les boules doivent au moins doubler de volume.

Retournez les pâtons sur la plaque et au four 25-30 min !

10

LE VELOUTE:

Dans un fait-tout faites revenir l’oignon émincé avec l’huile d’olive.

Pendant ce temps, rincez le cresson pour le débarrasser des petites limaces et choses de la nature en tous genre. Coupez aussi les grosses tiges.

Une fois les oignons bien dorés rajoutez la pomme de terre et l’eau.

Une fois que la pomme de terre a l’air cuite, jetez le cresson dans le bouillon! Il va s’affaisser rapidement !

LAISSEZ CUIRE 1 à 2 minutes à feu doux !

Retirez ensuite du feu et rajoutez la moitié de la mozzarella, sel et poivre. Touillez.

Munis de votre mixeur à pied plongeant (ou de votre mixer tout court) mixer le velouté très finement !

Garnissez alors de velouté les petits pains, rajoutez la mozzarella et quelques graines.

Bon appétit !!

11
12

Houmous à la betterave.

1

Voici une recette idéale pour les apéritifs ou brunchs de début de printemps !

2

Le houmous est une préparation culinaire du Proche-Orient composée principalement de pois chiche et de tahin,une sorte de purée de sésame broyé à la meule.

En fait, en arabe houmous signifie pois chiche ! Le nom complet de cette recette de crème de pois chiche et de sésame est en réalité: « houmous bil tahini ».

La purée de sésame avec son goût de noisette particulièrement prononcé offre une texture idéalement crémeuse. On trouve le tahini (ou tahin) dans les magasins bio, on peut s’en servir pour accompagner des quiches, potages, salades ou on peut même en mettre dans un yaourth nature avec du sucre ou du miel ! En fait ce produit végétal remplace la crème fraîche pour les personnes allergiques ou intolérantes au lactose. C’est un substitut génial qui permet de découvrir de nouvelles façons de cuisiner et d’associer les saveurs.

Quant au pois chiche, autre ingrédient essentiel du houmous il fait partie de la famille des légumineuses ! Les légumineuses dîtes vous ?

Un mini rappel s’impose ! Et puis comme ça la prochaine fois qu’un amateur de chair fraîche fera la remarque qu’un plat végétarien est nul en protéines, vous aurez de la ressource !

Car, OUI, une portion de pois chiche contient autant de protéines qu’un morceau de viande ! Pour les même quantités !

Les légumineuses sont riches en glucides et pauvres en matières grasses. Elles possèdent des sucres lents en grande quantité, qui se libèrent doucement dans le sang et ont donc un indice glycémique bas. Les légumineuses ont l’avantage d’être riches en protéines, et les protéines végétales ne tarissent pas d’éloges ! Contrairement aux protéines animales, elles ne possèdent ni cholestérol, ni acides gras saturés. Seul bémol, elles ne possèdent pas un large répertoire d’acides aminés. Il faut donc les combiner avec d’autres aliments.

3

Cette recette agrémentée à la betterave
apporte une note colorée et originale !

Je vous propose de les déguster soit en apéritifs avec des petits sticks de sésame ou des gressini ou encore sur des toast de pain avec un peu de ciboulette !

4
5

Ingrédients:

  • 2 betteraves cuites de taille moyenne
  • 300g de pois chiche
  • 2 gousse d’ail
  • 1 jus de citron vert
  • 1 grosse cuillère à soupe de tahini
  • 8 feuilles de menthe fraîche
  • 1 cas d »amande en poudre
  • Sel & poivre
  • 1 cac de sésame pour la déco.
  • 1 mixeur.

Consignes:

Placez dans votre mixeur les pois chiche rincés et égouttés, les betteraves coupées grossièrement. Mixez.

Ajoutez à cette préparation les gousses d’ail, le jus de citron, le tahin, la poudre et la menthe. Enfin tous le reste des ingrédients excepté les graines de sésame !

Mixez le tout puis salez et poivrez à convenance. Il faut bien sentir le jus de citron et la menthe.

Tout est question d’équilibre.

Cette recette n’est pas compliquée mais il faut quand même bien respecter quelques dosages, comme celui de la crème de sésame, qui peut à forte dose rendre le houmous trop fort. Ce houmous se conserve 1 semaine au frigo, sous un film plastique & il sera encore meilleur si vous le cuisiné la veille.

6

De la guimauve ..

P1020696bis

Joyeuses Pâques !

Pour changer du chocolat voici quelques jolies guimauves !

Saviez-vous que le Chamallow est français ? C’est le cousin breton du marshamalow américain, natif de Saint Malo !

P1020698bis

A l’origine la guimauve était une confiserie faîte à partir de la fleur prénommée Guimauve. Cette fleur mauve pâle gonflait au contact de l’eau et créait ce doux bonbon. Avec les temps modernes le bonbon guimauve a changé sa recette et a laissé les fleurs tranquilles !

La fleur de guimauve était utilisée depuis l’antiquité, sa racine était alors sucrée au miel et utilisée contre les maux de gorge mais aussi déjà comme sucrerie. C’est au 19ème siècle que les confiseurs ont commencé à garnir leurs vitrines de longues bandes de guimauves couleurs pastel.

Et saviez-vous que cette confiserie est connue en Belgique sous le nom de « lard » ? Bizarre !

3
4

Sans plus tarder, voici la recette !

Temps de préparation: 20 minutes.

Cuisson: 15 minutes.

Repos: 4 heures.

Matériel « presque » nécessaire: un robot mélangeur style kitchenaid et un thermomètre de cuisine.

Budget:: 3 euros.

Ingrédients pour 20 pièces de 5,5cm:

  • 3 blancs d’oeufs
  • 250g de sucre blanc
  • 20g de miel liquide de fleur
  • 8 cl d’eau minérale ou filtrée
  • 15g de gélatine en feuille de bonne qualité
  • 50g de sucre glace
  • 40g de fécule
  • 3 cuillères à soupe de fleur d’oranger
  • 1 pointe de colorant rouge
  • 1 moule d’environ 20×29 cm/li>

CONSIGNES :

Trempez les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

Dans une casserole, faîtes chauffer sur feu moyen, l’eau, le sucre et le miel. Eteignez le feu un peu avant que la température du sirop n’atteigne 130°C.

Montez les blancs en neige pas trop ferme, juste bien mousseux.

Versez le sirop doucement dans les blancs d’oeufs tout en continuant de battre, incorporez aussi le colorant.

Ajoutez ensuite les feuilles de gélatine bien essorées et la fleur d’oranger.

Laissez le robot tourner jusqu’à ce que le bol soit chaud.

Versez dans un moule préalablement garni de papier cuisson légèrement huilé pour qu’il adhère au moule.

Laissez prendre à température ambiante au moins 4 heures.

Lorsque la guimauve est prise, mélangez le sucre glace et la fécule et saupoudrez sur la guimauve.

Sortez la guimauve délicatement du papier puis coupez des bandes ou des morceaux avec un emporte pièce ou un couteau. Pensez bien à nettoyer la lame de votre couteau à l’eau très chaude pour avoir une coupe nette.

Roulez les guimauves dans le mélange sucre glace-fécule.

Dégustez de suite ou conservez dans une boîte hermétique.

La guimauve se conserve une semaine, elle devient plus élastique et moins mousseuse avec le temps. C’est selon les goûts !

5

PS: si vous n’avez pas de thermomètre, commentez cet article et je me ferai une joie de vous expliquer à quel moment retirer votre sirop du feu 🙂

Veggie wraps !

Butternut- boulgour – chèvre frais – roquette – noisette.

1

Voici une jolie recette de wrap végétarien, originale, colorée et de saison !

La saison des courges touchant à sa fin, je voulais une dernière fois utiliser une cucurbitacée !

Nous avons croisé le potimarron,  la citrouille mais je ne vous ai pas offert de recette avec la célèbre courge butternut.

Cette variété de courge à la forme d’une poire, beige-dorée, est exquise en velouté, son doux goût de potimarron, de beurre et de pomme de terre se marie aussi bien rôti qu’en pâtisserie !

Aujourd’hui la voici rissolée en petits cubes dans de l’huile d’olive!

Niveau apports santé la réputation de la courge est déjà faîte, inutile de vous répéter ses vertus vitaminées et antioxydantes dues en parti au béta-carotène.

De plus, la richesse de la courge d’hiver en potassium lui confère des vertus intéressantes au niveau cardio-vasculaire; une alimentation riche en potassium possédant des effets hypotenseurs reconnus.

Pour finir, elle est une excellente source de vitamine A qui est l’une des vitamines les plus polyvalentes, collaborant à plusieurs fonctions de l’organisme. Entre autres, elle contribue à la croissance des os et des dents, maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité.

J’ai associé le butternut au boulgour, qui est un dérivé de blé à qui à été enlevé la particule de son qui enveloppait le grain à l’origine. C’est une céréale très utilisée au Moyen Orient. Elle a un index glycémique peu élevé grâce à ses fibres. Le boulgour est donc conseillé aux personnes en surpoids ou diabétiques mais par contre et contrairement à mon habitude, cette recette comprend du blé donc du gluten, donc les personnes coeliaques ou intolérantes au gluten pourront remplacer le boulgour par du QUINOA !!

Le butternut allié au boulgour va former l’apport nutritionnel essentiel du wrap: céréale + légume.

On va y ajouter des feuilles de roquette au goût poivré, du fromage de chèvre pour la fraîcheur et la douceur et aussi quelques noisettes !

2

Cette recette sent le printemps ! Place aux ingrédients !

3

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 4 tortilla mexicaines au blé (type kit pour burritos)
  • 1/2 butternut
  • 1 verre de boulgour
  • 1 chèvre frais type Petit billy
  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche épaisse
  • 2 belles poignées de roquette fraiche
  • 2 poignées de noisettes décortiquées
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive

Temps de préparation: 30 minutes.

Budget: 10 euros.

Lavez votre demi butternut, coupez le en gros morceaux puis plongez les dans de l’eau bouillante salée pendant 5 minutes.

Pendant ce temps, plongez parallèlement le boulgour dans un volume bouillant de 2 verres d’eau. La cuisson de boulgour c’est 1 volume de boulgour pour 2 volumes d’eau. Attendez 7 minutes puis égouttez le.

Une fois le butternut cuit, coupez le en petits dés et faîtes les revenir dans une poêle chaude avec l’huile d’olive, du sel et du poivre. Au bout de 5 minutes rajoutez le boulgour et faîtes cuire et se mélanger les deux ingrédients. Votre base est prête. Réservez à température ambiante.

Mélangez la crème et le chèvre d’un côté, la roquette avec de l’huile d’olive, sel et poivre de l’autre.

On passe au dressage !

Sur une planche, placez au milieu de vos tortillas la roquette, le fromage frais par petites touches, le mélange butternut/boulgour, puis pour finir quelques noisettes pour ajouter du croquant.

Comme ceci:

4

Roulez alors les wraps de manière à bien serrer la garniture.

Coupez les wraps végétariens en 3.

C’est prêt!

5
6

Gâteau veggie au boulgour, pesto de fanes de carottes, pignons, noisettes.

1
2

Hier au marché j’ai acheté à mon petit maraîcher bio une jolie botte de carottes nouvelles et ses fanes sentaient tellement bons et étaient d’un vert si tendre que je ne pouvais les laisser de côté.

Ainsi m’est venue l’idée d’un pesto de fanes de carottes.

Le pesto est une sauce-condiment datant du 19ème siècle. En dialecte génois, pesto se prononce « péstou »(participe passé du verbe génois pestâ, piler), le « o » se prononçant comme le « ou » français.

Cette ancienne recette est composée de basilic, de pignons de pin, d’ail et de parmesan pilés ensemble dans un mortier puis liés à l’huile d’olive et à l’eau de cuisson d’un bouillon, que l’on veut aromatiser pour des pâtes ou des minestrones.

C’est avec le temps que cette sauce a été ajoutée aux pizze et carpaccio.

Avec l’arrivée des Gênois à Marseille et à Nice à partir de 1850, le pesto s’est fait un cousin provençal : le PISTOU, généralement préparé sans pignons. Il constitue l’ingrédient essentiel de la soupe au pistou.

Il existe de nombreuses autres variétés de pesto comme le pesto rosso (à la tomate fraîche ou sèche, appelé aussi portofino), le pesto d’hiver (où le basilic est remplacé par des épinards). Il existe aussi du pesto avec d’autres plantes plus inhabituelles, comme la menthe et… les fanes de carottes !

3
4
5

Voici la recette d’un gâteau végétarien salé à base de boulgour qui est un dérivé concassé du blé dur préhistorique.

Il est à éviter pour les personnes souffrant de maladie coeliaque. Pour les autres, le boulgour est une graine à inscrire dans vos habitudes car le boulgour présente un bon apport en fibres, protéines et a un index glycémique très bas. Il deviendra le compagnon idéal de celles et ceux qui veulent surveiller leur ligne mais qui adorent la semoule!

On le retrouve beaucoup dans la cuisine du bassin méditerranéen comme en Egypte et en Grèce.

Dans ce gâteau vous retrouvez aussi du chèvre frais et de la noix de muscade.

Pour voir tous les ingrédients c’est par ici ! –>

6
7

Gâteau végétarien pour 4 personnes.

Temps de préparation: 30 minutes.

Temps de cuisson:: 1 heure.

Niveau : facile.

Budget:: 10 euros.

Ingrédients:

  • Pour le pesto:
  • 1 poignée de noisettes décortiquées
  • 1 poignée de pignons de pin
  • 1 gousse d’ail
  • 3 poignées de fanes de carottes
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive (au basilic si possible.)
  • 3 cuillères à soupe de parmesan
  • Pour le gâteau
  • 1 litre de lait demi-écrémé
  • 160g de boulgour (bio svp car le blé est vraiment l’un des céréales le plus atteint « pesticidement » parlant)
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 3 oeufs fouettés en omelette
  • 1 brique de chèvre
  • 1 demi cuillère à café de noix de muscade et de sel et de poivre.

8

  • Allumez votre four à 210 degrés et beurrez + tapissez de papier cuisson un moule rond pas trop grand.Rincez, triez et ôtez les tiges des fanes de carottes puis mixez les avec l’huile, les noisettes, les pignons, le parmesan et l’ail écrasé !

    Réservez au frais.

    Faîtes chauffez dans une grande casserole le lait avec le bouillon cube. A frémissement versez le boulgour et mélangez. Laissez gonfler à couvert et enfin rajoutez le chèvre coupé en dés, les oeufs et les condiments

    Versez cette préparation dans le moule et enfournez pour 1 heure environ ! Démoulez délicatement à l’envers sur une assiette, n’hésitez pas à attendre un peu.

    Avant de passer à table tapissez le haut du gâteau de pesto de fanes et de quelques noisettes & pignons pour la décoration !

    9

    Bon appétit !

Bouillon de noix de St Jacques, citron vert, coriandre.

soupe1

C’est si bon les coquilles St Jacques ! Elles sont délicates, savoureuses et si vous suivez ma recette, elles feront une jolie et parfaite entrée pour votre repas de Noël !

Cette entrée est facile à réaliser, ses saveurs sont originales et font en général l’unanimité autour de la table.

Le saviez-vous ? La saison de la St Jacques dure environ 7 mois, d’octobre à mi-mai. On est en plein dedans ! La principale région de pêche est la Normandie, qui détient 2 labels rouges, un pour la coquille et l’autre pour la noix.

Avant de vous proposer ma recette, voici quelques conseils pour bien choisir ses coquilles St Jacques :

•Chez votre poissonnier, veillez bien à ce que la St jacques porte le nom latin de Pecten maximus, car autrement, d’autres mollusques comme les pétoncles ou les vanneaux se glissent sous l’appellation noix de St Jacques, et bien qu’ils ne soient pas mauvais, ils n’ont rien à voir avec la saveur de la vraie noix de St Jacques. Donc : be careful !

•Choisissez la vivante. Et si elle est ouverte, touchez la : elle doit se refermer immédiatement.

•Vous pouvez conserver les coquilles St Jacques fraîches entières, idéalement à plat, au réfrigérateur pendant 3 jours au maximum. Si vous avez acheté des noix décoquillées conservez-les dans un plat en verre couvert d’un film alimentaire pendant 2 jours maxi.

•Par souci d’économie, ou parce que vous n’allez pas au marché ou que vous voudriez faire cette recette en été, vous pouvez tout à fait acheter des coquilles St Jacques surgelées. Il y en a de bonne qualité chez la marque de surgelés Picard. Dans ce cas-là, faîtes les décongeler dans du lait 3 heures avant de les cuisiner et elles seront aussi moelleuses que des noix fraîches.

Voilà pour les petits conseils, maintenant, place à la recette !
Temps de préparation : 25 minutes.

Budget: dépend si vous avez choisi des coquilles fraiches ou surgelées, mais vu que les autres ingrédients ne sont vraiment pas cher du tout.. c’est un budget très bon marché.

soupe2

Ingrédients pour 4 personnes :

•12 petites noix de St Jacques

•2 cubes de bouillon de poule

•1 citron vert

•2 grosses cuillères à soupe de coriandre fraîche hachée

•1/2 cuillère à café (cac) de sucre blond

•1/2 cac de piment doux

•1/2 cac de sel

•1/2 cac de poivre blanc moulu

Faîtes chauffer 1 litre d’eau dans une casserole, portez à frémissement et diluez les cubes avec un fouet. Ajoutez les épices et baissez le feu.

Découpez le citron vert en 8 rondelles. Ajoutez les au bouillon et laissez infuser pendant 10 minutes à feu doux. Ravivez le feu et ajoutez les noix, toutes en même temps afin de ne pas en sur cuire ou « sous cuire » certaines. Cuisez les rapidement pendant 3 minutes.

Sortez les noix et réservez-les dans une assiette. Versez le bouillon dans 4 petits bols, déposez-y les noix et saupoudrez de coriandre hachée et posez une rondelle de citron vert en décoration.

C’est prêt !

Variante : vous pouvez aussi décider de réaliser cette recette en plat principal, en rajoutant 2 St jacques par personne et cuisiner un risotto au jus de St Jacques, corail, coriandre et zeste de citron vert!

soupe3
soupe4

Tarte rustique potimarron & épices.

tarte1

Outre les choux rois de l’automne, les cucurbitacées sont les reines de nos soirées.

Parmi elles, le si commun potimarron peut offrir des idées de recettes pas si communes !

Pourquoi pas une tarte pour accueillir cette courge aux saveurs de châtaignes ?

On ajoutera des épices comme de la cannelle et du gingembre, pour relever cette douceur de goût, apporter du peps.

Une jolie couleur orange, une texture nouvelle et un goût unique, cette tarte sera originale et parfaite sur vos tables de brunch par exemple.

Un petit détour sur les qualités du potimarron :

La Curcubita Maxima tout le monde le sait est riche en fer, calcium, magnésium, phosphore, … Et parmi toutes les vitamines qu’elle abrite, elle contient entre autre énormément de vitamines A, car sa teneur en carotène (pro-vitamine A) est deux fois plus forte que dans les carottes ! Cela fait du potimarron un aliment de prédilection pour la beauté du teint et la santé de la peau ! Un teint idéal pour les fêtes de fin d’année !

Tous les gourmets de courges outre un teint parfait pourront réaliser cette tarte crémeuse et épicée très facilement.

Temps de préparation : 1 heure 10min.

tarte2

Ingrédients :

Budget: 8 euros.

  • 1 petit potimarron bio
  • 110g de sucre de canne
  • 1 cuillère à café (cac) non bombée de sel
  • 1 cac bombée de cannelle
  • 1 cac bombée de gingembre frais râpé
  • 100g de lait concentré sucré
  • 4 œufs bio
  • 1 pâte brisée (recette non publiée, choisissez celle de votre maman, de votre livre préféré ou postez un commentaire en bas de la page, je vous donnerai la mienne volontiers !)

Tout d’abord, préparez la purée de potimarron.

Pour ce faire, coupez en morceaux le potimarron, de tailles égales. Plus ils sont petits, plus ils cuiront vite.

Cuisez les dans l’eau, pendant environ 20 minutes, jusqu’à pouvoir planter la lame d’un couteau.

Mixez les morceaux, passez au tamis pour avoir une fine purée.

Préchauffez le four à 210°C, beurrez le moule et tapissez soigneusement de papier cuisson.

Déposez-y votre pâte brisée maison de préférence, tapissez à nouveau de papier cuisson et placez des pois de cuisson pour que la pâte dans le four cuise mais ne gonfle pas. Enfournez 10 minutes. Puis, retirez les pois et le papier, remettez au four pendant 3 à 5 minutes. Puis laissez refroidir à l’air libre. Réduisez la température du four à 180°C.

Pendant que la pâte cuit, mélangez ensemble tous les ingrédients dans un saladier.

Versez ce mélange homogène sur la pâte à tarte, et placez au four pendant 40/45 minutes ou jusqu’à ce que la pointe de votre couteau en ressorte propre.

Laissez refroidir, démoulez, servez avec une tasse de thé Darjeeling ou un thé de Noël aux épices.