Mon carott cake.

1

2

Ce gâteau cosmopolite d’adoption et british de naissance est un classique des gâteaux d’aujourd’hui.

Tout le monde l’aime ce gâteau ! Ceux qui n’apprécient guère le sucré d’habitude le mangent avec plaisir, ceux qui adorent les glaçages frais s’y retrouvent, les légumophiles aussi. Ce gâteau offre du croquant avec la noix, du moelleux grâce aux carottes, du frais grâce aux agrumes et au glaçage onctueux. Et il y a même des épices ! Je vous le dis, ce gâteau a tout pour plaire !

Ainsi donc, au fil des ans, je cuisine ce gâteau. Selon moi un dessert est réussi lorsque tous les convives apprécient ce dernier met, cette dernière escale. Que pas un ne soit laissé de côté, son palais un peu dépité. C’est une lourde tâche mais je veux y arriver. Et ce gâteau aux carottes va m’aider.

Un jour un palais très aiguisé, avisé et non fervent de goûts sucrés goûta en fin d’un grand repas une part de ce carott cake et me dit que mon gâteau était BON. En toute honnêteté. J’étais presque étonnée ! Heureusement il rajouta qu’il y avait de la muscade. Et qu’il n’appréciait pas trop cet épice. OUF ! C’était presque trop beau ! Je me souviendrai toujours de ce jour-là ! Depuis lors, je ne cesse de répéter cette recette et les compliments vont bon train. (oui oui je suis très modeste je sais ) Il est l’heure maintenant de vous la livrer, chers cuisiniers !

Sachez que ce gâteau est délicieux avec du thé ! Je l’ai dégusté avec un thé noir au sureau, mure, fleur de carthame et de tournesol que j’ai trouvé dans la plus petite maison d’Amsterdam ! Un petit magasin de thé super mignon, qui vend des thés de belle qualité. Het kleinste Huis.

3

4

5

Temps de preparation:30 minutes.

Temps de cuisson: :55 minutes.

Temps de repos :2 heures 10 min + 1 nuit.

INGREDIENTS:

  • 175g de farine de riz (sans gluten) ou de blé bio
  • 3 oeufs
  • 2 cuillérées à soupe d’eau chaude
  • 1/2 cac de sel
  • 215g de sucre cassonade ou blond
  • 1 sachet de levure
  • 150g de noix
  • 300g de carottes
  • 10cl d’huile d’olive
  • 1 cac de cannelle
  • ½ cac de noix de muscade
  • Les zestes d’une orange et d’un petit citron jaune
  • 300g de St Moret
  • 4 cuillères à café de sucre glace

6

Consignes :

Préchauffez votre four à 180°C et beurrez et tapissez de papier cuisson un moule rond ou rectangle style cake.

Râpez vos carottes et prélevez les zestes de vos agrumes en prenant soin de ne pas prélever le « zistes » c’est-à-dire la partie blanche qui est amère.

Dans une grand saladier mélangez farine, levure, sel et épices.

Battez dans un autre saladier les œufs et le sucre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux.

Rajoutez dans ce mélange l’eau chaude, l’huile, les noix et les zestes.

Incorporez ensuite au fur et à mesure dans le saladier de farine les carottes et l’autre mélange liquide.

Versez cet appareil dans votre moule et enfournez pendant 55 minutes environ. Mais vérifiez AVANT cette échéance que la cuisson soit finie en plantant la pointe d’un couteau dans le gâteau. S’il est cuit c’est que la lame en ressort sèche ! Il se peut que la cuisson ne dure que 45-50min ou au contraire 1 heure. Ce dépendra vraiment de votre four.

Une fois le gâteau de carottes bien cuit, démoulez-le au bout de 10 minutes puis laissez le reposer 2 heures.

7

Après avoir bien patienté, vous pouvez couper en deux ou en trois votre carott cake pour pouvoir garnir le milieu du gâteau. Sur la photo je l’ai fait en trois. Il faut une cuisson très précise. Pour une première fois je vous conseillerai en deux.

Mélangez le St Moret au sucre glace avec une spatule pour obtenir votre glaçage Enduisez alors votre carott cake entre les tranches et recouvrez le pour finir de ce joli glaçage blanc.

Laissez au frais toute la jolie nuit. Dégustez le lendemain. Il est deux fois meilleur. Parole de gourmands.

8

9

10

Velouté mozza-cresson dans petit pain maison !

1
2

Le cresson vous connaissez ? C’est selon moi LE légume emblématique de fin d’hiver !

C’est une plante qui pousse les pieds dans l’eau et on l’a récolte pour ses jolies feuilles vertes foncées au goût aromatique et piquant.

Les feuilles vertes du cresson annoncent la sortie de l’hiver froid et blanc et les prémisses de la renaissance de la nature, verdoyante et lumineuse..

Le cresson pousse notamment France (vu qu’il a besoin d’eau y a pas de problème de ce côté-là..)notamment dans l’Esssone, la Picardie, et la région lyonnaise.

Il est connu depuis l’Antiquité ! Chez les grecs le cresson diminuait les effets de l’ivresse, chez les romains la calvitie. Au Moyen-Age on disait que le cresson était un ingrédient incontournable des philtres d’amour. De nos jours il existe une jolie croyance populaire en Angleterre qui est qu’une jeune fille qui, le 24 mars, sème une ligne de cresson et une ligne de laitue, peut connaître le caractère de son futur mari : il sera doux et conciliant si la laitue pousse en premier, mais si c’est le cresson, il sera exigeant et parfois violent.

Le cresson est -en plus d’être joli garçon- très bon pour la santé, il est très riche en pro-vitamines A et C et aussi en calcium. Ce « légume-feuille » est une vraie source d’anti-oxydants et d’éléments anti-cancer.

3

De nos jours le cresson est la star des veloutés colorés de fin d’hiver et on peut aussi le déguster en salade à l’italienne, avec du vinaigre balsamique, de l’huile d’olive, de la mozzarella et des baies roses.

J’ai choisi de le préparer en velouté car cela sera probablement le dernier de l’hiver ! Les beaux jours approchent et les soupes glacées aussi ! Ainsi, il fallait le célébrer.

4
5

Vous allez me dire ? Pourquoi dans des pains ?!

Eh bien figurez vous que lors d’un voyage à Prague en amoureux, nous avions diné dans un charmant restaurant où nous avions dégusté une spécialité tchèquo-polonaise : un zürek ! On avait adoré l’idée ! C’est en fait une sorte de soupe fermentée servie dans une boule de pain au cumin comme guise de bol. E-PA-TANT ! Ce n’est pas si farfelu comme idée mais il fallait y penser.

Ainsi je rêvais de vous la faire partager ! Mais mon blog n’a que quelques mois et l’hiver est passé si vite que je n’ai pas eu le temps de concocter et de faire un article sur cette spécialité méconnue des occidentaux. L’hiver prochain c’est promis !

6
7

Cependant, trouvant cette idée génialissime je n’ai pas résisté et me voilà avec une recette d’inspiration pragote : un velouté de cresson dans une petite boule de pain au levain fabriquée par mon bien-aimé ! Nous avions goûté cette soupe ensemble, et maintenant cet amoureux passionné boulanger autodidacte m’aide à la réaliser pour vous ! L’histoire continue !

8

INGREDIENTS pour 2 petits pains de 300g :

  • 275g de farine de froment type 80 dîte bise
  • 150g de levain liquide naturel (si vous ne savez pas comment en faire demandez-en à un bon vrai boulanger !)
  • 175g d’eau TIEDE
  • 8,5g de sel de guérande

Bien sûr si vous ne vous sentez pas de faire ces pains vous pouvez aussi commander à votre boulanger deux toutes petites boules de pain de campagne !

INGREDIENTS pour le velouté de cresson:

  • 1 grosse botte de cresson frais
  • 1 boule de mozzarella coupée en petits morceaux
  • 1 pomme de terre en morceaux
  • 1 oignon rose émincé
  • 75cl d’eau filtrée.
  • Huile d’olive, sel, poivre.
  • Graines de courge et amandes effilées pour la déco !
9

Consignes :

LE PAIN:

Mélangez sel et eau. Chauffez l’eau à environ 35 degré : le sel doit se dissoudre.

Faîtes un puit avec la farine dans un bac. Y verser le levain.

Ajoutez l’eau et diluez le levain.

Une fois dilué le levain, incorporez la farine par le bas en profondeur.

Une fois la pâte obtenue, pétrissez jusqu’à obtenir une pâte bien élastique et un beau réseau.

Laissez poser 30 min et faîtes un rabat. Cela 2 à 3 fois.

Puis découpez en 2 pâtons et façonnez en boulant.

Laissez pousser dans des bols en terre ou en osier recouverts de torchon de lin ou de coton. Température ambiante environ 3-4 heures ou au frigo 6-8h voir plus.

Les boules doivent au moins doubler de volume.

Retournez les pâtons sur la plaque et au four 25-30 min !

10

LE VELOUTE:

Dans un fait-tout faites revenir l’oignon émincé avec l’huile d’olive.

Pendant ce temps, rincez le cresson pour le débarrasser des petites limaces et choses de la nature en tous genre. Coupez aussi les grosses tiges.

Une fois les oignons bien dorés rajoutez la pomme de terre et l’eau.

Une fois que la pomme de terre a l’air cuite, jetez le cresson dans le bouillon! Il va s’affaisser rapidement !

LAISSEZ CUIRE 1 à 2 minutes à feu doux !

Retirez ensuite du feu et rajoutez la moitié de la mozzarella, sel et poivre. Touillez.

Munis de votre mixeur à pied plongeant (ou de votre mixer tout court) mixer le velouté très finement !

Garnissez alors de velouté les petits pains, rajoutez la mozzarella et quelques graines.

Bon appétit !!

11
12

Pim’s rustiques à la framboise

1

Qui ne connait pas les pim’s lève le doigt !

Ces délicieux petits biscuits moelleux fruités et croquants à la fois sont le type de gâteaux idéal pour voyager, goûter et changer des traditionnels cookies ou petits beurre.

Cela faisait des années que je n’en avais plus mangé car ces petits biscuits renferment beaucoup de cochonneries mauvaises pour notre organisme, et j’avais ainsi du mal à apprécier ces friandises !

Un pim’s est le genre de gâteau auquel on ne pense pas du tout quand on veut faire des biscuits, on préfère se cantonner aux cookies, madeleines, sablés et tartelettes.. mais les pim’s sont presque encore plus facile à faire et super originaux pour les « goûters party » à la maison ou les pauses entre copines !!!

2

Beaucoup de personnes sont sceptiques et préfèrent manger une friandise contenant des ingrédients mauvais en se disant que ce sera sans conséquence sur son corps à la place de s’en priver.

Je vous propose aujourd’hui de manger des pim’s et de vous faire du bien en même temps !

Vous pensez toujours que ces pim’s industriels sont inoffensifs ?

Voyez par vous même ! Voici le relevé des ingrédients inscrits sur un paquet de pim’s à la framboise et en comparaison MES ingrédients pour des pim’s identiques. Vous retrouverez en gras et en noir les substances mauvaises, et en rose framboise mes ingrédients bons pour le palais et pour tout le corps!

La marmelade:

41% de marmelade Framboise : sirop de glucose-fructose, sucre, pulpe de framboise concentrée 2.4 %, pulpe de framboise 1.2 %, jus concentré de groseilles 0.5 %.

+ des correcteurs d’acidité : acide citrique, citrate de sodium, un gélifiant : pectine, un épaississant : gomme xanthane.

Octavie –> 1 petit pot de confiture de framboises maison (sucre + framboises).

Nappage au chocolat:

24% de Chocolat: Sucre, pâte et beurre de cacao.

Emulsifiant : lécithine de soja, arôme vanille.

Matière grasse végétale.

Octavie –> 200g de chocolat noir (minimum 60% cacao) + 10g de beurre.

Génoise:

Farine de froment, sucre, oeufs, sirop de glucose, matière grasse végétale, amidon de froment, poudre à lever : bicarbonate d’ammonium, pyrophosphate, acide de sodium, bicarbonate de sodium, sel, émulsifiant : lécithine de soja.

Octavie –> oeufs, sucre, fécule de maïs, levure, sel.

L’amidon de froment est une molécule de blé modifiée et le sirop de glucose est fabriqué à partir de l’amidon de maïs, ces deux ingrédients sont des dérivés chimiques du gluten du blé et sont la source des problèmes liés à l’intolérance croissante au gluten de la population.

La matière grasse végétale sous entend à 80% de l’huile de palme qui oeuvre à la déforestation intensive.

Les acidifiants, épaississants, les correcteurs en tout genre sont tout bonnement CHIMIQUES, ce n’est plus de la cuisine c’est de la chimie !!

Inutile de vous rajouter que l’origine des oeufs, le bonheur des poules et la transgénéité du soja sont aussi sûrement suspects.

Une dernière chose ! Le TEMPS!

Combien de temps allez vous dépensez pour aller acheter un paquet de gâteau alors que vous pourriez les faire vous même et au même prix !

Prenez le temps que vous dépenseriez pour rester chez vous, faire la génoise le plus simplement du monde, goûter la confiture, tremper le doigt dans le chocolat noir fondu, voir la coque en chocolat durcir sur les framboises..

De nos jours le temps est précieux, utilisez le pour vous faire plaisir sereinement au lieu d’aller dans un hypermarché moche et stressant!

Bon, place à la recette ! Vous verrez, c’est presque TROP facile !

3

Budget pour 30 gâteaux soit 3 paquets: 5 euros.

Temps de préparation: 45 minutes.

Ingrédients:

Pour la génoise:

  • 3 oeufs
  • 70g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 50g de fécule de pomme de terre (maïzena)
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture à la framboise:

  • Un petit pot de confiture de framboise maison, pas trop sucré

Pour la couverture de chocolat:

  • 200g de bon chocolat noir
  • 10g de beurre doux

Consignes:

Pour la génoise:

Préchauffez votre four à 180°C chaleur statique. Séparez les blancs des jaunes sans faire de dégâts. Mélangez les jaunes avec les sucres puis ajoutez la farine tamisée, la Maïzena et la levure. Battez les blancs en neige avec la pincée de sel. Incorporez-les délicatement au mélange. Déposez une cuillère à café de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, en faisant de jolis ronds !

Faites cuire environ 10 minutes jusqu’à ce que la couleur de la génoise soit bien jolie. Démoulez et laissez refroidir.

Faites-vous un thé en attendant.

Une fois les génoises refroidies, tartinez les généreusement de confiture de framboises et placez au frigo pour 15 minutes.

Pour la couverture…

Faites fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie. Nappez délicatement ce mélange sur les génoises à la confiture. Laissez au frais jusqu’à ce que le chocolat durcisse.

C’est prêt ! Dîtes m’en des nouvelles !

4
5